Précaution d'emploi

Précautions d’emploi

Le Test Cutané : un préalable pour votre sécurité

Avant toute utilisation d’Huiles Essentielles, il convient d’effectuer un test cutané. Il faut appliquer un peu d’Huile Essentielle diluée (dans de l’Huile Végétale par exemple) au creux du coude et couvrir d’un pansement. S’il n’y a pas de réaction au bout de 48h, vous pouvez l’utiliser.

Personnes sensibles

Certaines Huiles Essentielles ne conviennent pas aux personnes atteintes d’hypertension et aux épileptiques.

Certaines Huiles Essentielles sont à proscrire pour les femmes enceintes ou allaitant et aux enfants. En cas de doute, il convient toujours de demander les conseils à un spécialiste (médecin, pharmacien…)

Les Huiles Essentielles doivent être conservées hors de portée des enfants.

Huiles essentielles

Les Huiles Essentielles sont des substances actives très puissantes et sont pour certaines irritantes et/ou nocives. Il convient de suivre quelques règles simples afin que vous puissiez  utiliser en toute sûreté vos créations cosmétiques et bénéficier de leurs bienfaits

Les Huiles Essentielles ne doivent JAMAIS être utilisées pures sur la peau et encore moins sur les muqueuses. Seules les Huiles Essentielles de Lavande et de Tea-Tree peuvent l’être mais de manière localisée et exceptionnelle ; par exemple sur les boutons d’acné. Ces HE sont reconnues pour leurs propriétés antiseptiques et antimicrobiennes.

Avant leur utilisation, les Huiles Essentielles doivent être diluées. La concentration maximale ne doit pas dépasser 2 à 3%. (1 à 2% pour les cosmétiques « visage » et 3% pour les cosmétiques corporels)

Les Huiles Essentielles sont non solubles dans l’eau (utilisées pour le soin de votre peau dans le bain). Il faut donc utiliser un excipient, généralement une Huile Végétale, dans lequel les mélanger pour pouvoir ensuite les diluer dans l’eau.

Les Huiles Essentielles d’agrumes sont photo-sensibilisantes et ne doivent pas être utilisées avant une exposition au soleil. Nous vous recommandons de les utiliser avant de vous coucher.

En outre si vous vous savez allergiques à telle ou telle substance, il convient de ne pas l’utiliser. Par exemple, en cas d’une allergie aux noix, l’Huile Végétale de Noisette est donc à proscrire. Pour plus d’information, vous pouvez visiter le site des allergies cutanées (http://www.dermaptene.com/)

Nous vous indiquerons toujours, dans la mesure du possible, pour chaque recette les précautions particulières concernant ces ingrédients.